Hostiles (Critique) L’ouest et ses fantômes

Hostiles-banniere-cinemadroide

Le réalisateur et co-scénariste Scott Cooper fait équipe avec Christian Bale,  sa star des  Brasiers de la colère, pour raconter l’histoire d’un homme de guerre confronté à une transition violente – physiquement et intérieurement – vers la vie en temps de paix. Ce sombre western « révisionniste »  s’ouvre sur une citation de D.H. Lawrence (célèbre pour son sulfureux roman L’Amant de lady Chatterley) : « L’âme américaine est essentiellement  dure, solitaire, stoïque  : c’est une tueuse. »

Lire la suite

Publicités