Ça (Critique) the KingJuring

It-Banner-Cinemadroide

Tous les 27 ans les enfants de Derry sont la proie d’une créature qui se nourrit de leurs peurs, durant l’été 1989 un groupe d’adolescents va tenter l’affronter. Un des plus célébres roman du maître de l’horreur est adapté à l’écran et bat tous les records de recettes pour un film d’horreur. Succès mérité ? Tentative de réponse ici :

Lire la suite

Publicités

American Assassin (Critique) Zone Bis

American-assassin_Banner

Nouvelle recrue d’une équipe d’élite officiant pour le contre-espionnage américain, Mitch Rapp va suivre un rude entraînement mené par Stan Hurley, formateur légendaire de la CIA. Face à une vague d’attaques terroristes sans précédent à travers le monde, les deux hommes vont devoir s’attaquer à Ghost, un individu aussi dangereux qu’insaisissable, ayant pour intention de déclencher une guerre nucléaire.

Lire la suite

Barry Seal : American Traffic (Critique) Risky Business

Après quasiment sept ans passés dans le domaine de l’action , la Science Fiction et du « franchise building » avec des fortunes diverses du tout meilleur (Mission Impossible Rogue Nation) à … La Momie, Tom Cruise revient dans un rôle dramatique sous la direction de son versatile et excellent réalisateur de Edge of tomorrow  Doug Liman.  Est ce enfin le retour en grâce pour la dernière star d’Hollywood ?

Lire la suite

Death Note [Critique]

 

Death-Note-Willem-Dafoe-as-Ryuk

En préambule quelques éléments de contexte : nous confessons notre ignorance du manga du manga de Tsugumi Ohba et Takeshi Obata adapté ici  mais sommes en revanche fans du travail d’ Adam Wingard, qui avait explosé avec You’re Next fantastique relecture du slasher-movie et The Guest qui appliquait la même recette aux séries B d’action des années 80. Après la déception de son revival de Blair Witch nous attendions avec une certaine impatience ce Death Note premier vrai gros budget géré par ce dernier avant de s’attaquer au futur King kong vs Godzilla. Lire la suite

Dunkerque [Critique] One Nolan Show

dunkirk_banner-cinemadroide

Que Warner Bros. accepte de sortir en plein été dans une mer de blockbusters une superproduction sur l’évacuation des troupes britanniques depuis Dunkerque en mai 1940, fait de la seconde guerre mondiale peu connu du public américain, sans stars « bankables » en tête d’affiche (même si le casting comprend les très solides Tom Hardy,Kenneth Branagh et Mark Rylance) est un témoignage de la place qu’occupe désormais Christopher Nolan . Le cinéaste britannique depuis le triomphe de The Dark Knight , ne cesse d’enchaîner des projets d’une ambition formelle et narrative immense mais qui restent de grands films populaires de divertissement : du thriller mental Inception a l’odyssée spatio-temporelle Interstellar. Mais Dunkeque vendu uniquement sur son nom et la promesse d’une expérience de cinéma unique est sans doute son pari le plus risqué. Lire la suite

Atomic Blonde [Critique] Blonde, James Blonde

atomic-blonde-1920x1080-charlize-theron-2017-5k-7761

Avec ce thriller sur fond de guerre froide qui la voit se frayer un chemin sanglant à travers Berlin dans les jours précédant l’effondrement du mur,  Charlize Theron recrute David Leitch, un des réalisateurs de John Wick pour bâtir une nouvelle icone féminine d’action badass dans un genre qui en compte si peu.  Mission réussie ? Debrief après le jump …

Lire la suite

LA PLANÈTE DES SINGES – SUPRÉMATIE [Critique] Apecalypse now

warfortheplanet-banner-cinemadroideTrois ans après  « La Planète des singes : L’Affrontement » Matt Reeves (Cloverfield, LetMe In)  est toujours à la barre avec en vedette Andy Serkis (et la compagnie d’effets spéciaux Weta)  qu’il va confronté à un adversaire déterminé à sa perte en la personne de Woody Harrelson. Ce nouveau volet de la saga reboot de La Planète des Singes est il à la hauteur de ses deux (trés) réussis opus précédents? Lire la suite

Spider-Man Homecoming [Critique] La Folle Journée de Peter Parker

smhomecoming-banner-cinemadroide

Spider-man revient dans sa troisième réincarnation cinématographique toujours chez Sony mais cette fois ci sous le contrôle créatif des équipes de Marvel Studios ce qui lui permet de retrouver son univers d’origine. Que vaut ce retour au bercail pour le tisseur ?

Lire la suite

Baby Driver [Critique] Driver Jr.

Trois ans après son départ du projet Ant-man chez Marvel et quatre ans aprés le dernier volet de sa trilogie Cornetto , Edgar Wright revient au volant de cette production Tri-Star inspirée par son amour de la musique et des heist-movie,  salué par la critique et le public – le film a fait le plus gros démarrage de sa carrière aux USA- retour sur B-A-B-Y Baby driver…

Lire la suite

Free Fire [Critique] Bang Bang

Free-Fire-Poster-Banner-cinemadroide

 

Le premier acte de Free Fire pourrait laisser croire que Ben Wheatley  (High rise, Kill list) sous l’impulsion de son producteur exécutif Martin Scorsese s’est décidé à marcher sur les traces de Quentin Tarantino ou  Guy Ritchie avec cette réunion de volubiles gangsters 70’s. Certes l’ entrepôt comme unité de lieu, l’utilisation de musique pop des années 70 (ici « Annie’s Song » de John Denver) le flux et reflux de la tension et sa conclusion évoquent  Reservoir Dogs mais, si il y a assez de similitudes pour justifier une comparaison Free Fire reste bien un film de Wheatley.  Alors que Reservoir Dogs quittaient de temps en temps l’entrepôt  pour des flash-backs qui étoffaient le background de ses personnages, Free Fire, une fois tous ses protagonistes réunis, ne le quitte plus .

Lire la suite