The Passenger [Critique] Strangers on a train…

The-Commuter-January-2018-cinemadroide
 Avant que les films de super-héros et les énormes budgets à effets spéciaux deviennent la norme de la production des majors US, les années quatre vingt-dix, après les action héros des années 80,  virent la dominance du « thriller à concept » qu’il soit en huis-clos (les contained thriller) comme Die Hard et ses dérivés (de Passager 57 jusqu’à Phone Game)  ou des déclinaisons du thriller Hitchcockien dans la foulée du Fugitif. C’est à ces genres que Liam Neeson  et le réalisateur espagnol Jaume Collet-Serra  rendent un vibrant hommage pour leur quatrième collaboration après  Sans Identité, Non Stop et le néo-noir Night Run. 

Lire la suite

Publicités

Conjuring 2 : Faith and furious [critique]

The-Conjuring-2-Poster

Il y a trois ans à la fin du premier Conjuring le spectateur était tout à fait partant pour découvrir d’autres enquêtes paranormales du couple Warren évoquées par les mystérieux items aperçus dans leur musée privé, à la condition qu’elles soient réalisées avec autant de brio. Par chance malgré le succès du film la Warner n’a pas pressé la mise en chantier d’une suite permettant ainsi à James Wan (après son détour par la franchise Fast & Furious) et l’équipe scénaristique Carey Hayes, Chad Hayes de renforcée de David Leslie Johnson (Esther) de rempiler pour nous offrir une suite digne de l’original. Cette patience s’est avéré payante car Conjuring 2 fait partie des (rares) suites réussies de film d’horreur qui parviennent à surenchérir dans les moments de terreurs sans perdre de vue ce qui fit la réussite du premier film.

Lire la suite

Bone Tomahawk [Critique] Dans l’ouest personne ne vous entend crier…

quad_bone_tomahawk_sml

L’hybridation du western avec un autre genre comme l’horreur peut donner des résultats hasardeux quand il n’est pas une facilité pour éviter le western et c’est bien la force de Bone Tomahawk de rester avant tout un western d’essence classique progressivement infecté par le virus du survival horrifique comme si la Prisonnière du désert de John Ford venait à croiser Cannibal Holocaust …

Lire la suite