Le monde fantastique d’Oz – Sam Raimi : le magicien ose [critique]

L'affiche française du film
L’affiche française du film
Six ans après son (très moyen) Spider-Man 3,  Sam Raimi revient au film à (très) gros budget pour le compte des studios Disney  pour cette ‘prequel’ du classique Magicien d’Oz de 1939 qui nous raconte comment un simple prestidigitateur de foire est devenu le magicien d’OZ …la magie opère t’elle ?

Pour ressusciter le pays d’ Oz,  Raimi s’est adjoint au scénario le dramaturge David Linsday-Abraire,  avec qui il avait déjà travaillé sur une version avortée d’un 4e Spider-Man (et qui a signé en 2012 le script du film d’animation Dreamworks « Les Cinq Légendes »), il  retrouve son Harry Osborn des Spider-man , James Franco dans le rôle d’oscar Diggs dit « Oz »  qu’ il entoure d’un trio de de charme:  Rachel Weisz, Michèle Williams et Mila Kunis.

Les craintes d’une copie de l’hideux « Alice aux Pays des Merveilles  » de Tim Burton s’envolent dès le début du film qui s’ouvre après un magnifique générique en 4/3 et en noir et blanc sur une fête foraine dans le Kansas de la grande Dépression. Comme dans le classique de 1939 c’est seulement quand le personnage bascule dans le monde fantastique d’Oz que le passage à la couleur et au format cinémascope s’opère.

Sam Raimi ressuscite alors la magie du technicolor à l’ère numérique avec ses paysages digitaux aux tons pastel de livres d’images.Pour l’occasion il renoue avec son Directeur de la photo d' »Evil Dead 2″, Peter Deming (la trilogie Scream) visiblement aussi à l’aise dans le merveilleux que dans le slasher!  Les décors numériques, en particulier la cité d’Emeraude, gardent un coté peintures sur verre tant et si bien que le film  s’intègre parfaitement à l’univers de sa « suite ».

Un univers de contes de fées
le monde de OZ


La caméra de  Raimi  est virevoltante comme à son habitude, il  joue parfaitement de la 3D avec des éléments s’échappant du cadre ou bien donnant des effets de profondeurs qui , alliés au son Dolby Atmos (une vraie 3D sonore) font de l’arrivée au pays d’Oz un  ride de parc d’attractions.

Le réalisateur fait quelques clins d’œil stylistiques à ses fans  au détour de quelques séquences frénétiques.

Il rend aussi hommage au classique de Victor Fleming à travers l’apparition d’un lion un peu froussard et l’intervention d’épouvantails.Il réinvente aussi les singes volants au service de la sorcière les rendant plus effrayants (ce qui a causé parait il des sueurs froides au studio de la souris!).

La première heure du film est une vraie réussite soutenue par un scénario ,  plein d’humour reposant sur du comique de situation. Raimi a la chance de se reposer sur un casting inspiré avec à sa  tête un James Franco (apres les refus de Robert Downey Jr et Johnny Depp) qui attire tout de suite la sympathie avec ce personnage d’escroc charmeur.  J’ai apprécié, que l’évolution, bien sur héroïque, du personnage  se fasse sans en changer la nature profonde.

Oscar et ses compagnons Finley (Zach Braff) et China Girl (Joey King),
Oscar (James Franco) et ses compagnons Finley (Zach Braff) et China Girl (Joey King),

Les interprètes des trois sorcières la gentille Michèle Williams, l’innocente Mila Kunis ou la diabolique Rachel Weisz, qui mérite de rentrer au panthéon des sorciéres Disney, sont impeccables s’amusant visiblement dans leurs rôles.

Seul bémol le film n’arrive pas à garder son rythme  sur les deux heures dix de métrage  et l’obligation de suivre une trame classique fini par  lui donner une certaine pesanteur. Déception aussi pour les retrouvailles de Sam Raimi avec le compositeur Dany Elfman,  après des années de brouille,  qui pour l’occasion ne fait que fournir une musique Elfmanienne au kilomètre sans qu’aucun thème marquant n’émerge.

 ‘Le monde fantastique d’Oz’ est  la meilleure réalisation de Sam Raimi depuis Spider-Man 2 , une formidable  féerie pour petits et grands digne des grands classiques  Disney portée par un bon James Franco et un trio de sorcières de charme.

THE END  8/10

Et bien sur la « world famous » critique NoPopCorn :

Tous les visuels © 2012 Disney Enterprises, Inc.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s