Sans un Bruit [Critique] Le Silence est d’or

Sans_un_bruit-cinemadroide

Partant d’un postulat dans l’esprit des nouvelles fantastiques d’un  Richard Matheson ou d’un Ray Bradbury popularisées par la célèbre série télévisée Twilight Zone , Sans un bruit est un pur « film à concept » dont le traitement s’inscrit dans la veine d’un Steven Spielberg et d’un M.Night Shyamalan en confrontant la cellule familiale à une menace surnaturelle. Troisième  film du comédien John Krasinski  produit par son réalisateur de 13 Hours  Michael Bay pour son label d’horreur Platinum Dunes (les remakes de Massacre à la tronçonneuse , Amityville  ou la série des American Nightmare) pour lequel il a engagé pour jouer à ses cotés sa célèbre épouse Emily Blunt (Le Diable s’habille en Prada, Edge of Tomorrow) le couple de parents d’une famille qui doit vivre dans le silence absolu dans un monde post-apocalyptique où des créatures mystérieuses qui chassent par le son menacent leur survie. Au moindre bruit leur existence même est en danger.
Lire la suite

Publicités