Avengers Infinity War [Critique] Le Début de la Fin et la Fin du Début

Avengers-Infinity-War-poster-cinemadroide

Dix ans se sont écoulés depuis la sortie d’ Iron Man de Jon Favreau qui marquait le début de ce qui allait devenir presque par inadvertance (la scène où Nick Fury / Samuel L. Jackson apprenait l’existence d’une Initiative Avengers à Tony Stark fut un ajout de dernière minute) le Marvel Cinematic Universe : une série de films qui comme les comics se déroulent dans un univers commun où peuvent se rencontrer les différents héros de chaque film. La sortie du premier Avengers en 2012, premier film a rapporter 200 millions de dollars pour son premier week-end, marqua l’explosion au box-office de cette expérience narrative qui allait rapporter à ce jour plus de 14 milliards de dollars de recettes.  Six ans après, c’est aux réalisateurs des deux derniers Captain America, les frères Joe et Anthony Russo (et leurs scénaristes Christopher Markus et Stephen McFeely) que Kevin Feige a confié la tâche de réaliser ce qui se doit d’être l’aboutissement de ce premier cycle du studio, un film qui oppose enfin les héros au vilain suprême entraperçu pour la première fois dans la scène post-générique d’Avengers : le titan fou Thanos.  Infinity War doit adapter pour la première fois au cinéma une tradition du comic-book : le crossover event, une histoire exceptionnelle qui implique TOUS les héros de la firme, un concept que seul Marvel Studios est en capacité de porter à l’écran grâce à cette structure d’univers partagé et au pilotage d’une macro-histoire courant au  travers de plusieurs  films.

Lire la suite

Publicités