Thor Ragnarok [Critique] Marvel Face B

Thor-Ragnarok-slider-cinemadroide

Thor a toujours semblé être le moins bien loti dans la trinité des Avengers, si Iron-man et Captain America ont eu droit à des films qui comptent dans le MCU les films mettant en vedette le dieu du tonnerre ont toujours semblé anecdotiques. Après un deuxième film à la genèse troublée, Marvel décide d’expérimenter en laissant  les commandes à un réalisateur débutant, réputé dans le comique mais sans expérience à ce niveau . S’ouvrant sur le classique « vous vous demandez comment je suis arrivé là… » avec son héros enchaîné la tête en bas face au démon Surtur, Thor Ragnarok annonce la couleur : ce sera une comédie, certes pleine d’action, mais une authentique comédie délirante, burlesque et colorée. 

Lire la suite

Publicités

Spotlight – [critique] Les Hommes du Cardinal …

spotlight-one-sheet

« Spotlight », inspiré de fais réels suit l’enquête d’un groupe de journalistes du Boston Globe qui va révéler le scandale de la protection par la hiérarchie  de l’Eglise catholique des prêtres pédophiles. 

Lire la suite