Möbius – Amoureusement votre… [critique]

mobius-affiche-51069e9ccded9

Vingt  ans après « Les Patriotes », Eric Rochant après un détour télévisuel, revient à l’espionnage avec en vedette l’ oscarisé Jean Dujardin, mais y revient il vraiment ?

Möbius est une réussite avant tout formelle, l’image,  les décors et l’ambiance sonore sont très réussies.
Tous ces éléments  sont présents dés le plan d’ouverture, une vue plongeante d’hélicoptère sur la baie monégasque sur fond de cœur de l’Armée Rouge.
Les images chaudes,  luxueuses en 35 mm à la lumière magnifique, les cadres travaillés  donnent un vrai cachet « cinéma » au film là ou tant de super productions françaises  ont l’aspect au mieux de pub au pire de téléfilms.

Les comédiens sont tous très bons à l’image de Jean Dujardin qui confirme  être le seul « Leading man » en activité dans le cinéma français,  physique, charisme, jeu  naturel auquel s’ajoute un fort capital de sympathie. (et dire qu’on cherche à nous imposer Romain Duris dans ce type d’emploi qui présente pour moi l’inverse de toutes ces qualités! fin de ma diatribe).

Cécile DeFrance que je confesse ne pas apprécier par ailleurs abandonne son coté garçonne pour une blondeur toute Hitchcockienne. Seul Tim Roth semble moins concerné et semble venu la pour payer ses impôts.
Möbius  est présenté de façon trompeuse comme un thriller d’espionnage alors qu’ il s’agit d’une histoire d’amour avec une toile de fond d’intrigues internationales.

Don’t Believe the hype !

Attention Möbius n’est pas un thriller, pas plus qu’une copie de Christopher Nolan comme le laissait croire la bande annonce décidément trompeuse, c’est une histoire d’amour tragique sur fond d’intrigues.

Le problème c’est que le rythme de la romance et du thriller sont antinomiques, il manque à Möbius une tension, un véritable sentiment de danger.Le film est très (trop?) lent, de plus la partie espionnage est plus confuse que complexe, ses enjeux trop flous.

Eric Rochant est victime du mythe français de l' »auteur » ou le réalisateur se doit impérativement d’écrire, le film aurait bénéficié de l’apport d’un coscénariste, au moins pour la partie thriller.

En conclusion : Möbius est un film ambitieux , formellement réussit qui pêche par un rythme trop lent et un scénario imparfait malgré un duo d’acteurs réussis. 6/10

La « world famous » critique vidéo NoPopCorn!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s