[Blast from the Past] Rolling Thunder (Légitime Violence) 1977

RollingThunder1

Un « revenge movie » ou le vigilante a un crochet à la place d’une main écrit par le scénariste de Taxi Driver qu’adore Quentin Tarantino ? C’est Rolling Thunder et on en parle après le jump.

Prisonniers d’un camp  Viets-cong de nombreuses années après la fin de la guerre du  Viet-Nam le major Charles Rane (William Devane) et Johnny Vohden (Tommy Lee Jones) rentrent enfin  dans leur ville natale du Texas. Mais le retour est difficile la femme de Rane a refait sa vie en son absence et il a du mal à tisser des liens avec son jeune fils qu’il a à peine connu. Lui meme n’est pas vraiment revenu indemme de son expérience il revit les tortures subies dans le camp. Quand  des malfrats pénètrent chez lui pour récuperer la récompense offerte à son retour, parce qu’il refuse de révéler ou se trouve l’argent même au prix d’une main broyée ces derniers assassinent  sa femme et son fils. Ayant remplacé son membre perdue par un crochet il se lance alors dans la traque des criminels dans laquelle il va entraîner son ancien camarade qui lui aussi a le plus grand mal à se réadapter à la vie civile…

Ce film resté culte par la violence de son final et le crochet de son héros a connu un regain de popularité ces dernières années car  Quentin Tarantino le cite parmi ses films favoris (il donna même le titre du film   à sa société de distribution vidéo). Produit à la fin des années 70 par Larry Gordon (Warriors, Die Hard, Predator) il est  réalisé par John Flynn.

rollingThunder2
Le major Charles Rane (William Devane) veut raccrocher

Décédé  en 2007 ce dernier a fait une carrière en pointillé   marqué par de petits joyaux de séries B, 10 ans aprés  Rolling Thunder il signera un des meilleurs thrillers des années 80 Pacte avec un tueur (Best Seller) avec James Woods et Bryan Dennehy (le sheriff de Rambo) ainsi qu’un  film de prison solide avec Stallone Haute Sécurité (Lock-Up), la fin de sa carrière se fera à la télévision après avoir réalisé un Steven Seagal pas déshonorant le violent  Justice Sauvage (Out for justice).

Dans Rolling Thunder il installe une ambiance moite et malsaine dans ce Texas interlope qui contribue à la réussite du film. Sa mise en scène séche et brutale accentue la violence. Mais Rolling Thunder dépasse son statut de films d’exploitation grâce à la  dimension dramatique qu’apporte  Paul Scharder, le scénariste de  Taxi Driver qui explorer  à nouveau  les tourments psychologiques d’un vétéran  qui se termineront  encore dans un bain de sang en quete de redemption. A noter aussi que la photographie du film est signée de Jordan Cronenweth (Blade Runner) dont le fils Jeff éclaire les derniers Fincher.

William Devane , une gueule que tout le monde a vu au moins vu une fois dans une série ou un film tant sa carrière est impressionnante incarne pour une fois le héros alors qu’il joue le plus souvent du coté des salauds il apporte justement cette  ambiguïté au personnage de Rane. Pour le spectateur actuel c’est une surprise de retrouver un Tommy Lee Jones jeune tant on a l’impression qu’il a toujours été vieux. Il incarne ici un personnage paumé quasi-mutique qui ne parvient pas à chasser les spectres de la guerre. Il n’a aucune hésitation à abandonner sa famille pour suivre son ancien compagnon d’armes dans sa virée vengeresse et assouvir des pulsions meurtiéres.

tommy-lee-jones_124436
Johnny Vohden (Tommy Lee Jones) préfère jouer avec son fusil

 Conclusion : Film de vengeance moite et violent baignant dans une ambiance lourde Rolling Thunder (Légitime violence) est un bijou noir a redécouvrir.

Rolling Thunder – Légitime Violence de John Flynn (1977)

Ma note : B+

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s