Mon Top 10 des réalisateurs vivants

James Cameron et Steven Spielberg (photo TIME)

Mission extrêmement difficile que celle de ne désigner que 10 parmi tant de maîtres dont je vénère la filmographie, mais c’est le but de l’exercice, éliminer..donc mes excuses à Peter J, George M,les frères W, Zack S ou Michael B (oui, oui).Voici donc les 10 cinéastes en exercice favoris du CinémaDroide :

 James CAMERON

Conteur et ingénieur, bâtisseur de mondes, tyran et romantique, il est pour moi sans égal. Si ses films ont su toucher tant de gens c’est qu’il a placé les sentiments les plus simples au coeur des spectacles les plus immenses. Ce titan du cinéma construira les forges les plus incroyables pour n’en sortir finalement que de fragiles figurines de cristal…

Mon film favori : THE TERMINATOR

 Steven SPIELBERG

Le « king of entertainment » a inventé et réinventé mille fois le blockbuster, il a su aussi s’imposer sur des sujets plus difficiles.Il est pour moi le meilleur « shooter » de la liste, son oeuvre est immense et il est parmi les cinéastes vivants celui dont l’histoire retiendra qu’il fut le plus grand de ses 40 derniers années.

Mon film favori (ouh que c’est dur) : RAIDERS OF THE LOST ARK

 Quentin TARANTINO

Véritable enfant prodige du cinéma, rien ne prédestinait ce « white trash » avec pour seule formation un emploi de vendeur de vidéos clubs  à devenir un des  auteurs les plus influents de son époque. Ayant réussi dès son deuxième film la fusion du cinéma indépendant et mainstream, meilleur dialoguiste, directeur d’acteurs incroyable, il a digéré toute la pop culture pour en tirer une matière originale. Lancé dans la quête du Graal de la filmographie parfaite (pour lui l’apanage du seul Sergio Leone) il est en passe de réussir son pari.

Mon film favori : PULP FICTION

 Martin SCORSESE 

Cinéaste et historien du cinéma, au style visuel exceptionnel toujours précurseur  à plus de 70 ans. Saint patron du cinéma italo-américain,  catholique tourmenté par la culpabilité, la violence et  la rédemption.

Mon film favori : GOODFELLAS

Christopher NOLAN

Cet anglo-américain cérébral  devenu en une dizaine d’années un auteur majeur du ciné US développe à partir du film noir une œuvre sombre, à la fois cérébrale et surréaliste, placée sous le signe de l’illusion. D’une rigueur plastique héritée de Ridley Scott, Nolan n’oublie jamais de divertir :

Son mot d’ordre « l’action nécessite des idées et  idées ont besoin de l’action ».

Mon film favori : THE DARK KNIGHT

John McTIERNAN

Diplomé de cinéma et d’anthropologie McTiernan est un intellectuel qui va pourtant bouleverser le cinéma d’action lui donnant une de ses œuvres majeures qui va presque créer un véritable sous-genre.Cinéaste viscéral des jungles de Predator aux grands fonds d’Octobre Rouge.Un grand.

Mon film favori : DIE HARD

 Brian DePALMA

Disciple d’Hitchcock à ses débuts, cinéaste baroque et sexuel, son génie visuel et cérébral s’épanoui dans le thriller psychologique, son genre de prédilection. Ce sont  pourtant deux films de gangsters qui feront sa gloire et sa réputation «Scarface & les Incorruptibles donnant au passage deux de leurs meilleurs rôles aux jumeaux italo-américains De Niro & Pacino.

Mon film favori : SCARFACE

 Ridley SCOTT

Peu de réalisateurs en dehors de Sir Ridley peuvent se targuer de livrer des films si visuellement parfaits dans leurs infimes détails, dans un éventail de genres si étendu. Si on ne donnait qu’une seule preuve de son génie : le cinéma de Science-Fiction (mais pas que…voir Seven de Fincher) ne s’est toujours pas affranchi du design qu’il initia avec Alien et Blade Runner voilà plus de 20 ans.

Mon film favori : ALIEN

 David FINCHER

Prodige issu de la pub et du clip, pilier du studio Propaganda Films (d’où sont sortis Michael Bay, Spike Jonze et Alex Proyas entre autres) il a souffert à ses débuts de cette image de « clippeur » et de l’échec d’Alien 3 qui ne lui était pourtant pas imputable. Le succès de  » Seven » peut être le meilleur film de serial killer le propulse dans le cercle très fermé des tops directors. Perfectionniste et obsessionnel comme Kubrick (dont il partage le gout des prise multiples), il impose son esthétique et son sens du détail accouchant de l' »Orange Mécanique » des années 90 avec « Fight Club » ou en rendant passionnant la création de Facebook.

Mon film favori : SE7EN

 John CARPENTER

Cet éternel rebelle aujourd’hui déchu du système hollywoodien, éternel fan de Howard Hawks a su par sa mise en scène millimétrique et sa musique métronomique révolutionner la terreur au cinéma. Même avec des budgets ridicules Big John est parvenu encore à transmettre la peur mais aussi un vrai message politique sans cesser de divertir. Un maître dont l’influence perdure et dont l’inévitable réhabilitation viendra.

Mon film favori : THE THING

Publicités

8 réflexions sur “Mon Top 10 des réalisateurs vivants

    • cinespaz 4 septembre 2013 / 11 h 18 min

      Je vais faire les dix suivants alors 🙂

      Mais Boyle n’y seras encore pas , les listes c dur !

  1. Smithk697 26 juin 2014 / 22 h 30 min

    Can you add a Blackberry template? This web page is tricky to read otherwise for those of us browsing with cell phones. Otherwise, in the event you can place a RSS link up, that would be good also. edaaabacbkdekdfb

  2. Mauvais Genre 17 septembre 2014 / 16 h 48 min

    Le cinéma « vivant » ne serait donc qu’uniquement américain ?

    • cinespaz 17 septembre 2014 / 17 h 13 min

      C’est celui qui m’a le plus nourri

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s