Film du mois : Iron Man 3 – Back in Black [Critique]

Iron-Man-3-2013-iron-man-33873814-1280-1024

Comme il avait inauguré l’univers cinématographique Marvel c’est à Iron Man (plus connu sous le nom de Robert Downey Jr.)  que revient la lourde tâche, après le succès historique d’ Avengers , d’en lancer la phase 2.Pour cela il s’est adjoint les services d’une ‘arme fatale’ le légendaire Shane Black, mais sa voix si distincte ne va-t-elle pas se perdre dans une telle machine?

Rappelons que Shane Black enfanta en 1987 avec l’Arme Fatale la matrice de l’actioner moderne, définissant les lois du héros d’action  qu’il prit un malin plaisir à déconstruire avec sa ré-écriture de Last Action Hero. Apres  les scripts de The Last Boy Scout (Le Dernier Samaritain)  et le mésestimé Long Kiss Goodnight (Au revoir à jamais) , le scénariste prodige des 90’s disparu durant des années resurgissant en 2005 aux commandes de Kiss Kiss Bang Bang OVNI entre comédie et buddy-movie qui  sans faire d’étincelles au Box-Office remit en selle un certain Robert Downey Jr.  qui, désormais fait appel à lui pour succéder à Jon Favreau.

Tony Stark (Robert Downey Jr.) et Rhodey (Don cheadle) comme un parfum de buddy-movie
Tony Stark (Robert Downey Jr.) et Rhodey (Don cheadle) comme un parfum de buddy-movie

Répondons tout de suite à la question initiale , on ne peut constater que c’est Shane Black qui a dissous la machine dans son univers tant on retrouve les motifs constitutifs de son cinéma, citons pour exemple :

  • la narration en voix off  inspirée de sa passion des films noirs (Kiss Kiss Bang Bang)
  • le film se déroulant pendant la période de Noel
  • la destruction d’une maison à flanc de colline (L’arme fatale 2)
  • la confrontation avec des assassins dans une ville de province sous la neige (Au revoir à Jamais)
  • les rapports acides entre un enfant et son héros (The Last Action Hero)
  • les héros capturé et torturé par le bad-guy dans sa villa art-déco entouré d’hommes de main à queue de cheval (quasiment tous ses films !)

Iron Man 2 souffrait d’un scénario improvisé suite au succès surprise du premier volet pour pérenniser le studio naissant. Les trous du script étant comblés par un tissu connectif  et des guests stars plus  pour annoncer le futur Avengers que pour contribuer à l’histoire. Pas de ça ici, Shane Black (épaulé par l’anglais Drew Pearce)  construit un scénario dense avec une vraie intrigue qui exploite tous les personnages ( Pepper Potts-Gwyneth Paltrow a pour une fois un rôle primordial).C’est un  thriller qui multiplie les retournements de situation dont un twist en particulier qui va faire énormément parler !

Là où tant de critiques conspuent les films américains pour leur patriotisme exacerbé Iron Man 3 véhicule des idées totalement iconoclastes  dans un blockbuster mainstream produit par le très conservateur Disney !

Un homme ( de fer ) et une femme cha ba da ba
Un homme ( de fer ) et une femme cha ba da ba

Si le film est autonome il est néanmoins fermement implanté dans l’univers Marvel,  les fans y retrouvent la Roxxon Oil  (la compagnie pétrolière corrompue substitut des corporations dans les comics), l’organisation A.I.M , le Mandarin et bien sur l’Extremis et les personnages associés à ce fameux arc narratif du scénariste  Warren Ellis et  du dessinateur Adi Granov (dont le travail graphique lui vaudra de rejoindre l’équipe de design des 3 films).

Il n’occulte pas non plus les événements de The Avengers mais en intègre les conséquences sur Tony Stark comme élément majeur du script, celui-ci souffrant d’un puissant trauma suite à son court voyage à travers le wormhole. De même l’existence dans  l’univers pseudo réaliste d’ Iron-Man d’êtres fantastique comme Thor est prise en compte par les méchants du film.

comic-con-iron-man-3-panel
Team Iron Man : Shane Black, Robert Downey Jr, Jon Favreau, Kevin Feige (président de Marvel Studios) et Don Cheadle

Si les trailers ont pu faire penser que Marvel allait emprunter la voie sombre de Christopher Nolan sur les Batman , c’est raté, Iron Man 3 est un des films les plus drôles que vous verrez cette année les one-liners qui ont fait la réputation de Black fusent, les gags s’ enchaînent on rit sans que les éléments comiques ne perturbent les enjeux dramatiques.

Robert Downey Jr.  retrouve la flamme qui l’avait un peu abandonné lors du précèdent. Don Cheadle est   mieux  exploité véritable Roger Murtaugh pour Stark /Martin Riggs. Les nouveaux venus Guy Pearce  en rival  de Tony Stark dans les affaires et auprès de Pepper,  James Badge  Dale (vu cet année dans Flight) homme de main »brillant » et bien sûr un Ben Kingsley énorme qui compose un Mandarin que vous n’êtes pas prêt d’oublier !

Le Mandarin (Ben Kingsley)
Le Mandarin (Ben Kingsley) vous ne le verrez pas arriver …

Au niveau technique tout est bien sur impeccable, les effets spéciaux brillent dans trois  énormes morceaux de bravoure : l’attaque de la villa de Tony, celle d’Air Force One et la bataille finale entre Iron-Man (Men ?) et <classifié>. A noter la magnifique photo de John Toll (Braveheart, Cloud Atlas) et la musique de Bryan Tyler  qui livre la meilleure partition des 3 opus avec en particulier un générique de fin très « groovy » !

Intégriste des deux chapelles je ne peux que donner à ce pur Summer Movie  60% Shane Black – 40% Marvel

Ma note explosive A

La « world famous » critique vidéo NoPopCorn

Et n’oubliez pas tel 007 Tony Stark will return…(le clin d’œil n’est pas innocent Marvel annonçant la couleur nous ne sommes pas la face à une trilogie mais bien à une longue série…)

Cliquer et lire uniquement si vous avez  déjà vu le film SPOILERS INSIDE!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s