Conjuring : Les dossiers Warren – La maison de l’exorcisme [Critique] A-

405094

Le réalisateur de Saw et Insidious s’attaque à l’histoire vraie (hum,hum) d’Ed et Lorraine Warren (Patrick Wilson, Vera Farmiga), enquêteurs du paranormal ,appelé à l’aide par une famille terrorisé dans leur ferme par une entité maléfique. Énième resucée de Paranormal Activies , l’original n’étant déjà pas terrible, ou vrai bon film de terreur ?
Le scénario de The Conjuring tente  une synthèse des concepts de films de maisons hantées de La Maison du Diable à Amityville  mais aussi des sous genres qui lui sont parfois affilié en particulier celui de l’exorcisme. Du classique de Robert Wise il reprend l’équipe d’enquêteur du paranormal avec leurs équipements et la médium qui les accompagne , d’Amytiville la famille traumatisée par son nouveau logement.
Il multiplie les figures classiques du genre : craquements ,amis imaginaires,  apparition dans le coin de l’écran, poupées maléfiques, sorcières, fantômes  (y compris le retour du fantôme classique dans son drap blanc !) jusqu’à un crescendo dans le dernier acte ou les séquences de terreur s’enchaînent au rythme  des séquences d’action dans les blockbusters.
IMG_0856.dng
James Wan dirige Vera Farmiga
Ce scénario malin est le  canevas idéal pour James Wan qui le dynamise par une mise en scène brillante.
J’avais entendu du bien de son Insidious mais j’étais sceptique quand il fut annoncé à la tète du prochain Fast & Furious, je ne le suis plus après The Conjuring!
Sa mise en scène aux cadres travaillés est formellement aboutie , très beau travail du vétéran John Leonetti à la photo , mais se distingue surtout par sa maîtrise de la géographie des scènes d’action , il exploite au mieux le très beau décor de la maison sans jamais nous perdre. Même dans des scènes se déroulant simultanément sur plusieurs niveaux de la demeure.
Il maintient tout au long du film une ambiance pesante tout en offrant des scènes de terreur plus spectaculaires ,grâce à un budget supérieur,  à celle des productions Blumhouse (Insidious, Paranormal Activities).
L’autre atout de The Conjuring réside dans son casting,  les comédiens du film ne téléphonent pas leurs performances sous prétexte d’être dans un film de terreur. Leur jeu naturaliste nous implique dans les événements du film et en renforce l’impact.
IMG_0478.dng
Patrick Wilson (Watchmen , Insidious) et Vera Farmiga (The Departed, Esther)   jouent très bien le lien émotionnel  qui unit les Warren , le couple d’enquêteur du paranormal , basé sur l’amour et un but partagé. Le jeu de Farmiga à la fois forte et fragile  nous rend crédible et très humain ses dons de medium.
Les interprètes de la famille Perron nous rend cette famille si sympathique, la mère jouée par Lili Taylor en tête,  qu’on est particulièrement concerné quand on devine la véritable intention de l’entité maléfique qui s’attaque à elle dans un dernier acte épuisant émotionnellement.
THE CONJURING
Le film parvient malgré tout à ménager quelques touches d’humour, bienvenues sans perdre d’impact.
La pièce ou les Warren conservent les « trophées » de leurs enquêtes, en particulier la terrifiante poupée Annabelle qui fait l’objet d’un pré-générique à la James Bond et le clin d’oeil final à une autre célèbre maison hantée laisse entrevoir en cas de succès une véritable franchise autour des  Warren.
Si Wan et son équipe reste au commande je suis partant !

Ma note : La mise en scène brillante de James Wan électrise cette  histoire « old school » de maison hantée et de possession portée par d’excellents acteurs Vera Farmiga et Lili Taylor en tête. Une excellente surprise !

Ma Note : A-

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s