[Blast from the past] Qu’aurait donné le Superman écrit par J.J Abrams ?

ws_Super_X_1280x800 (1)

En 2002 après des tentatives avortées (pour un éventuel film de  Tim Burton) Warner Bros pense avoir trouvé le script idéal pour relancer Superman, il est signé d’un jeune scénariste de télévision qui a collaboré au scénario d' »Armageddon » nommé J.J Abrams.  Enthousiaste la major signe le réalisateur McG auréolé du succès de « Charlie’s Angels » pour réaliser le projet qui prend le nom de code « Fly by ». Pourtant une critique du script sur le site Aint It Cool News va provoquer l’ire des fans et faire s’effondrer le projet. Revenons sur ce script controversé de ce qui aurait pu être le reboot de Superman par J.J Abrams.

Le scénario s’ouvre sur un flash spécial des chaines d’informations : les pyramides d’Egypte sont détruites, Paris est en feu et Superman est engagé dans un combat à mort contre un mystérieux adversaire drapé de noir, le combat  titanesque ravage la planéte  jusqu’à ce que l’assaillant nommé Ty-Zor attire l’homme d’acier dans un hangar de la NASA où il découvre Lois Lane en train de se noyer au fond d’un gigantesque aquarium retenue par un bloc de Kryptonite.  Le choix est cornélien soit Superman la laisse mourir soit il la sauve et meurt à son tour abandonnant la Terre aux griffes de son ennemi.
La suite du récit en flash-back nous montre l’arrivée de l’homme d’acier sur Terre, la découverte de ses pouvoirs, de son costume, la rencontre avec Lois, le Daily Planet et les débuts de Superman. L’intrigue suit en parallèle l’enquête menée par un agent de la CIA Lex Luthor à la recherche de preuve de la présence d’extraterrestre qui déterre un vaisseau près de Smallville jusqu’à l’arrivée de Ty-Zor et ses sbires avec lesquels il s’allie pour détruire Superman.

Superman contre les rousers kryptonien (dessin de pré-production)
Superman contre les rousers kryptonien (dessin de pré-production)

THE GOOD

Tout d’abord il y a plus d’action dans cette version de Superman que dans toutes les autres jusqu’ alors , on est des années avant la sortie de Man of Steel , il y affronte des vilains comme dans le film de Snyder issus de krypton aussi puissants que lui , ce qui les conduit à traverser des immeubles et échanger des coups à super vitesse. Les méchants sont de plus dotés de machines de guerre géantes : les « Rousers ». Le script est d’une ampleur gigantesque avec un final qui voit l’affrontement de cinq kryptoniens contre Superman et une flotte de chasseurs de 24 pays armés de missiles à la Kryptonite !
Le personnage de Superman est parfaitement écrit jeune, dynamique, la meilleure scène du script est sa « première sortie » : il se place au plus haut sommet des Andes et écoute les cris de détresses provenant des 4 coins de la planète. Il est d’abord submergé avant de se concentrer volant de place en place sauvant ici un cargo japonais en perdition, empêchant un mari violent de tuer sa femme (hommage aux premiers comics), ne restant jamais assez longtemps pour qu’on le remercie (comme dans la mini-série Man of Steel de John Byrne).

Maquette du design du méchant Ty-zor
Maquette du design du méchant Ty-zor

THE BAD

Alors si Superman est bien écrit qu’est ce qui a provoqué la fureur des fans ?
Tout le monde sait que Superman a été envoyé sur terre par ses parents juste avant le destruction de sa planète natale et qu’il fut recueilli par le couple Kent. Et bien, PAS JJ ABRAMS !
Dans cette version Krypton n’a jamais explosé, c’est une planète en proie à une guerre civile, le sénateur Jor-El affronte son propre frère Kata-Zor. Si il  envoie son fils unique sur Terre c’est car celui-ci est l « Elu » qui va sauver la planète Krypton selon une prophétie locale ! Bien vivant Jor-El fait d’ailleurs lui-même plusieurs voyages sur Terre et il remet déguisé aux Kent le tube de métal qui contient le futur costume de Superman !
Kata-Zor envoie à son tour son fils sur terre Ty-Zor pour tuer l’élu accessoirement son cousin !
A la fin du script  Superman quitte la terre à bord  pour rejoindre Krypton qu’il doit libérer de Kata-Zor dans la deuxième partie d’une trilogie annoncée !
Certes une  adaptation cinématographique prends  toujours des libertés avec le matériau d’origine mais là on nous raconte une histoire totalement différente, Superman n’est pas un éniéme « Elu » (c’est un peu d’ailleurs le problème du Pan de Joe Wright) d’une guerre des étoiles bis c’est l’ultime immigrant dernier rescapé de sa planète !

le prototype de costume réalisé pour Fly By
le prototype de costume réalisé pour Fly By

THE UGLY

Deux scènes vont constituer les deux derniers clous dans le cercueil du projet.
Superman choisissant de sauver Lois Lane tombe victime de la kryptonite, sur Krypton jor-El « sent » la mort de son fils et se fait hara-kiri pour le retrouver dans une sorte d’au-delà et parvient à le convaincre de revenir à la vie pour sauver Krypton !
Enfin après la défaite de Ty-Zor JJ Abrams nous assène le coup de pied de l’âne : Lex luthor révèle que le vaisseau qu’il a trouvé à Smallville n’était pas celui de Superman mais le sien et qu’il est en fait lui  un espion kryptonien! Il enlève sa perruque et s’ensuit un nouveau combat aérien contre Superman !

Ty-Zor aux commandes de son Rouser (dessin de pré-production)
Ty-Zor aux commandes de son Rouser (dessin de pré-production)

THE END

Un Krypton qui n’explose pas, un Lex Luthor extraterrestre avec des super pouvoirs et la perspective d’une suite qui ne se déroule pas sur Terre cela en est trop pour les fans qui se déchaînent contre la Warner. Abrams livre une deuxième version bien meilleure, Luthor y est un milliardaire humain et il écrit une formidable scène de confrontation verbale entre les deux ou  Luthor tente de convaincre Superman de le rejoindre. Le final est modifié lui-aussi , en lieu et place d’une flotte de jets la confrontation à lieu sur une machine Kryptonienne qui fore la croûte terrestre pour détruire la planète qui sera familière aux  fans du Star Trek de ce méme Abrams qui recyclera l’idée pour la destruction de Vulcain.

BYtZjRX
L’arrivée de Kal-El sur Terre (dessin de pré-production de phil Saunders)

Mais alors que le film doit se tourner en Australie le réalisateur McG qui à la phobie du vol (étonnant pour qui veut réaliser un Superman !) jette l’éponge. La major de Burbank enterre le projet et donne le feu vert au projet de de Bryan Singer « Superman Returns »  qui sera lui, victime d’une trop grande fidélité au film original mais ceci est une autre histoire.

Screen test d'Henry Cavill
Screen test d’Henry Cavill

Le projet fut arrêté à un stade assez avancé le production designer désigné fut Owen Patterson en poste sur Matrix (voir les dessins et maquettes de pre-prod illustrant cet article) mais surtout le casting du personnage principal avait été arrêté. L’élu était un tout jeune acteur britannique prénommé Henry Cavill  qui endossera finalement le costume de l’homme d’acier des années plsu tard dans Man of Steel !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s