Top 10 des films préférés de Christopher Nolan

DKR-27039 Director CHRISTOPHER NOLAN sets up a shot for Warner Bros. Pictures’ and Legendary Pictures’ action thriller “THE DARK KNIGHT RISES,” a Warner Bros. Pictures release. TM & © DC Comics.

Christopher Nolan n’est pas très bavard en général en ce qui concerne  ses films mais se montre beaucoup plus ouvert quand il s’agit de parler des oeuvres qui l’ont inspiré. Il a donné son Top 10 et nous avons compilé quelques un de ses commentaires sur ces films fétiches…

2001 l’odyssée de l’espace (2001 A Space Odyssey) – 1968

space_odyssey_5

« Quand vous regardez la science-fiction au cinéma, il y a des incontournables, « Metropolis. Blade Runner. 2001. Chaque fois que vous parlez de quitter la planète, 2001 est quelque peu inévitable. Mais il ya un seul 2001. Donc, vous ne voulez pas être trop proche de lui « . Christopher Nolan au moment de la sortie d’Interstellar

Blade Runner – 1982

Blade-Runner-02

« J’ai toujours été un admirateur de Ridley Scott et quand j’étais enfant Alien, Blade Runner m’ont ébloui car ils avaient créé ces mondes extraordinaires qui étaient complètement immersifs. J’étais également un énorme fan de Stanley Kubrick pour les mêmes raisons. » – Christopher Nolan

Nolan a projeté Blade Runner avant le tournage à l’équipe et au cast de BATMAN BEGINS et leur aurait dit « Voilà comment nous allons faire Batman. ».

Le Trou Noir (The Black Hole) – 1979

THE-BLACK-HOLE

« Même aux yeux du fanatique de Star Wars de 9 ans que j’étais le film semblait inégal toutefois certains effets spéciaux impressionnent encore et il contient une des fins les plus inexplicablement bizarre de l’histoire du cinéma. J’ai dû louer le film,  adulte,  pour m’assurer que je n’avais pas inventé cette fin. » – Christopher Nolan

Chinatown – 1968

Chinatown

 » Avant de tourner The prestige ce que je voulais c’est projeter le public au début du siècle mais en faire une histoire contemporaine afin qu’il n’est pas l’impression d’être dans un film d’époque nous avons étudié pour cela des films comme Chinatown.” -Christopher Nolan

Star Wars – 1977

Star-Wars-Old-Poster

Il considère le film comme la plus grande expérience qu’il ait vécu en tant que spectateur, déclarant vouloir être Han Solo mais s’identifier plus à Luke au final.

The Hitcher – 1986

8062_4d0429827b9aa11bbf001626_1293123845

« Adolescent je n’ai jamais remis en question la logique de ce thriller des années 80, mais maintenant il semble complètement arbitraire au niveau du déroulement de l’intrigue. Pourtant il contient une performance sous -estimée de Rutger Hauer, à son meilleur dans le registre de l’euro-psychopathe. » – Christopher Nolan

Laurence d’Arabie (Lawrence of Arabia) – 1962

Lawrence-of-Arabia-2

Pour sa défense du tournage sur pellicule (par rapport au tournage en haute def moins onéreux) , Nolan a déclaré : “Si David Lean était prêt à amener sa camera  65mm dans le désert pour obtenir un plan pour  ‘Laurence d’ Arabie’ je ne vois pas comment on peut me dire qu’il est trop onéreux d’en amener une sur un plateau de cinéma!”

Au service secret de sa Majesté (On Her Majesty’s Secret Service) – 1969OHMSS-poster-large-landscape

Il a confié à David Goyer co-scénariste de la saga Dark Knight qu’il s’agissait de son James Bond favori, la séquence de la forteresse des neiges d’INCEPTION lui rend hommage.
« George Lazenby n’est le James Bond préféré de personne mais pour moi c’est cet anonymat au centre d’une production aussi sophistiqué permet de montrer à quel point la machine Bond fonctionnait à plein régime: superbe montage et photographie, une musique incroyable, des décors somptueux. C’est le plus romantique de la série et a en plus, une fin tragique  » -Christopher Nolan

L’homme qui voulut être roi (The Man Who Would Be King) – 1975

18965_4bc90ef9017a3c57fe0055d1_1293119257

« Quand  je repense aux films qui m’ont  influencés  la plupart comme, The Man Who Would Be King—un film fantastique— ont été des échecs commerciaux. »- Christopher Nolan

Topkapi – 1964

Topkapi_2180_4ea5f5ca2c058837cb0023f5_1320461100

« Je n’ai aucune idée du consensus critique sur ce film mais dans la catégorie des films ou la forme prime sur le fond celui-ci est parfaitement divertissant. Je l’adore non seulement pour la scène si souvent imité du cambrioleur suspendu au plafond par des câbles mais aussi pour la performance incroyablement comique de Peter Ustinov « – Christopher Nolan

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s