Logan Lucky [Critique] Ocean’s Four

BP-LOGANLUCKY-Slider-cinemadroide

Après Ma vie avec Liberace en 2013  Steven Soderbergh avait déclaré prendre sa retraite de réalisateur pour se concentrer à la peinture. Cette « retraite » fut très active puisqu’il officia comme directeur de la photographie sur Magic Mike XXL et réalisa pour la chaîne Cinemax les vingt épisodes de l’excellente série The Knick. Cette parenthèse télévisuelle raviva chez lui la flamme du cinéma et le voilà donc de retour derriere la caméra pour un authentique film populaire dont il assure lui-même la distribution aux USA via sa nouvelle structure Fingerprint Releasing.

Lire la suite

Publicités

SPECTRE [Critique] Du très Bond et du moins Bond…

1$_V?_Job Name

Trois ans après le triomphe absolu de Skyfall premier film de la franchise à franchir le milliards de dollars de recette Sam Mendes de retour derrière la caméra sans abandonner son approche sombre et psychologique du personnage ramène des éléments de la « formule » classique absents depuis Casino Royale. Avec succès ?  Lire la suite

Rien que pour vos yeux : Mon classement (commenté) de tous les James Bond

James-Bond

La série des films de James Bond constitue un véritable culte avec ses codes et ses rites sur lesquels les fans dissertent à l’infini : le choix du chanteur , le générique peuplé de formes féminines suggestives, les gadgets et leur présentation par Q, la voiture, la Bond girl qui meurt dans le premier tiers du film, l’homme de main et son gimmick etc.. Mais Bond c’est surtout la franchise des franchises , la première et plus ancienne en activité ce qui fait qu’elle a tout inventé et expérimenté dans ce domaine aujourd’hui dominant à Hollywood :  le reboot, le recasting de son héros, le merchandising, le placement produit , la continuité scénaristique ou les épisodes indépendants etc. Fan intégriste depuis que ma mère ( je lui dédie cet article) m’a présenté à 007 en 1977 avec l' »Espion qui m’aimait »  voici mon classement des 24 films de James Bond (oui je compte Jamais plus Jamais!) assortis d’un petit commentaire critique et/ou informatif. Nobody’s does it better ! Lire la suite