Hotel Artemis [Critique] Pension complète

HotelArtemisBanner-cinemadroide

Si le concept de la première réalisation de Drew Pearce  : un hôtel très particulier réservé aux criminels qui peuvent s’y faire soigner à la condition de laisser leurs armes à l’entrée et de suspendre momentanément leurs activités violentes, évoque un des aspects des John Wick . Pourtant si ils partagent le fait de remettre au gout du jour des séries B de budgets moyens qui ont disparues depuis les années 90 et si comme  John Wick marquait le retour en force de Keanu Reeves Hotel Artemis ramène à l’écran après six ans d’absence (depuis ElysiumJodie Foster – qui semble développer un gout tardif pour la SF – les deux films sont très différents.

Lire la suite

Publicités

Atomic Blonde [Critique] Blonde, James Blonde (B)

atomic-blonde-1920x1080-charlize-theron-2017-5k-7761

Avec ce thriller sur fond de guerre froide qui la voit se frayer un chemin sanglant à travers Berlin dans les jours précédant l’effondrement du mur,  Charlize Theron recrute David Leitch, un des réalisateurs de John Wick pour bâtir une nouvelle icone féminine d’action badass dans un genre qui en compte si peu.  Mission réussie ? Debrief après le jump …

Lire la suite