American Assassin (Critique) Zone Bis (C-)

American-assassin_Banner

Nouvelle recrue d’une équipe d’élite officiant pour le contre-espionnage américain, Mitch Rapp va suivre un rude entraînement mené par Stan Hurley, formateur légendaire de la CIA. Face à une vague d’attaques terroristes sans précédent à travers le monde, les deux hommes vont devoir s’attaquer à Ghost, un individu aussi dangereux qu’insaisissable, ayant pour intention de déclencher une guerre nucléaire.

Lire la suite

Publicités

Spider-Man Homecoming [Critique] La Folle Journée de Peter Parker – (B+)

smhomecoming-banner-cinemadroide

Spider-man revient dans sa troisième réincarnation cinématographique toujours chez Sony mais cette fois ci sous le contrôle créatif des équipes de Marvel Studios ce qui lui permet de retrouver son univers d’origine. Que vaut ce retour au bercail pour le tisseur ?

Lire la suite

Le Fondateur [Critique] ca s’est passé comme ça chez McDo

founder-michael-keaton-image

Parfois classicisme n’est pas un gros mot , Le Fondateur en est le parfait exemple. Le film , qui raconte l’histoire du fondateur de l’empire du fast food McDonalds, Ray Kroc interprété par Michael Keaton aurait très bien pu être tourné dans les années soixante ou soixante-dix et aurait été fondamentalement le même film.

Lire la suite

Spotlight – [critique] Les Hommes du Cardinal …

spotlight-one-sheet

« Spotlight », inspiré de fais réels suit l’enquête d’un groupe de journalistes du Boston Globe qui va révéler le scandale de la protection par la hiérarchie  de l’Eglise catholique des prêtres pédophiles. 

Lire la suite

OSCAR 2015 du meilleur film – Birdman – the Dark Bird Returns [Critique]

2_img_inset

 Birdman figure parmi les grands favoris des prochains Oscars la statuette semble promise à Michael Keaton [Maj du 23/02/2015 : ben finalement c’est raté ] pour ce rôle-renaissance  si meta-textuel d’une ancienne star de film de super-héros tentant un come-back à Broadway et à Iñárritu pour sa mise en scène. Paradoxalement je ne crois pas que le film lui-même mérite les même honneurs car pour moi Birdman dans son ensemble vaut moins que la somme de ses parties …

Lire la suite

Blast from the past : Jackie Brown (1997)

Across 110th street...
Across 110th street…

 

De temps en temps le CinémaDroide va plonger dans ses banques mémoire et revenir sur un film  à redécouvrir.  Aujourd’hui  le mal aimé Jackie Brown de Quentin Tarantino (1997)

A sa sortie il est peu dire que Jackie Brown était un des films les plus attendus depuis bien longtemps puisqu’il succéda au phénomène  Pulp Fiction , non seulement palme d’or à Cannes mais révolution qui affecta durablement le paysage cinématographique américain.

L’annonce de sa distribution avec en vedette, au côté du pilier Samuel Jackson, Pam Grier et Robert Forster deux acteurs oubliés des années 70 marque les esprits, d’autant que le légendaire Robert de Niro rejoint le projet lui dans un rôle secondaire !

Lire la suite