Mon top 20 Cinéma 2010-2019

La décennie des années 2010 aura marqué la mort du cinéma donc c’est le dernier de ces tops…Plus sérieusement l’industrie cinématographique a connu cette décennie, sans doute son plus grand bouleversement depuis l’avènement de la VHS et des jeux vidéos, avec l’arrivée de Netflix qui en peu de temps s’est imposé tel une major pirate bouleversant la chronologie des médias , phagocytant les films à moyen budgets et aspirant des talents majeurs aussi variés que Martin Scorsese ou Michael Bay. Avec l’avènement des salles à grands formats (IMAX, Dolby Cinema) Disney est devenu le leader incontesté du box-office s’appuyant sur ses « marques » Marvel Cinematic Universe , Star Wars et Pixar absorbant la vénérable Twentieth Century Fox , mais pour combien de temps encore ? Autre tendance forte de cette décennie un seul genre résiste à la fois à l’hégémonie Disney et la désaffection du public en salles pour les films à budgets moyens c’est bien le genre fantastique-horreur comme en témoigne le succès des productions Blumhouse et des bandes d’horreur de la Warner post-Conjuring. Une veine d’un fantastique plus artistique et indépendant s’est même développé avec des films comme Heredité, it Follows et the Witch. Mais la leçon de tous ses bouleversements c’est que le talent reste la seule valeur indétrônable. Voici donc les 20 films qui m’auront sans doute le plus marqué cette décennie

1 – MAD MAX FURY ROAD DE GEORGE MILLER (2015)

Mad Max était né des angoisses et des bouleversements issus des chocs pétroliers des années 70 trente cinq ans plus tard George Miller nourrit Fury Road de celles, écologiques politiques et sociologiques du monde post-11 septembre, le capitalisme vampire, le culte des armes et le fanatisme religieux s’incarnent au travers des méchants du film tous abjects et rongé par la maladie comme une représentation de ce système condamné à disparaître. Seule l’émancipation de la femme dont les « Méres » et le clan de Furiosa représentent les différentes facettes semble incarner pour lui l’espoir d’un nouveau départ pour tout le genre humain. A soixante-dix ans il redéfini une nouvelle fois la représentation de l’action à l’écran ridiculisant presque 30 ans de grands spectacles : le spectateur se retrouve dans la position du héros accroché à la calandre d’un bolide fou lancé à pleine vitesse au milieu de collisions et d’explosions gargantuesques.

2- INTERSTELLAR DE CHRISTOPHER NOLAN (2014)

Interstellar est à la fois un grand film de Hard SF dans la tradition des œuvres d’ Arthur C.Clarke ou Isaac Asimov mais aussi un film d’aventures traversé par un souffle épique, un survival haletant et un mélodrame lyrique. Un spectacle total d’une grande puissance émotionnelle.

3- BLADE RUNNER 2014 DE DENNIS VILLENEUVE (2017)

La décennie écoulée aura été celle du legacyquel (un terme imaginé par le critique web Matt Singer) qui se définit comme des films où des stars vieillissantes bien-aimées reprennent leurs rôles classiques une dernière fois et passent le flambeau à de jeunes successeurs dans un effort pour revitaliser d’anciennes franchises par la notion d’héritage. Mais si certaines sont indéniablement réussies (The Force Awakens) Rares sont les suites d’œuvres aussi importantes que le Blade Runner de Ridley Scott qui a redéfinit complètement l’esthétique du futur au cinéma, capables d’honorer et de prolonger l’original tout en développant leur propre esthétique et des thématiques propres à leur auteur. Denis Villeneuve parvient ici à répliquer l’expérience sensorielle hypnotique ressentie devant l’oeuvre de Scott, continuer à interroger la notion d’humanité mais aussi à abattre la thématique de l' »élu » prévalente depuis des décennies dans le cinéma de fantasy avec son héros altruiste le répliquant K incarné par un acteur qui est un des visages de la décennie : Ryan Gosling.

4- GONE GIRL DE DAVID FINCHER (2014)

Aller voir Gone Girl c’est vivre la même expérience que celle vécue par les spectateurs qui allaient découvrir un nouveau film d’Hitchcock dans sa période la plus faste. Un réalisateur en pleine maturité dans son genre de prédilection avec la garantie de passer un grand moment.L’excellence du divertissement. L’auteur de Se7en porte son regard d’entomologiste sur le couple, les médias et la place de la femme dans notre société. Le film se termine par une image glaçante parmi les plus marquantes de la filmographie de David Fincher.

5- DRIVE DE NICOLAS Windin Refn (2011)

Quelques uns des plus grandes films sont naissent de la collaboration entre un studio et un auteur au style affirmé, parvenus à un équilibre entre les attentes commerciale de l’un et les exigences artistiques de l’autre. C’est le cas avec Drive relecture hyper-stylisée du thriller L.A Noir par Nicolas Windin Refn avec son saisissant mélange de violence, de musique électronique et d’images marquantes dominé par la performance quasi muette de Ryan Gosling qui évoque Brando ou James Dean.

6 – INCEPTION de christopher nolan (2010)

Intelligent, innovant, passionnant et terriblement émouvant avec Inception , Christopher Nolan associe l’aspect cérébral de Memento et le spectaculaire de sa trilogie Dark Knight pour créer un blockbuster estival qui touche tant sur le plan viscéral qu’ intellectuel.

7- BONE TOMAHAWK de S.CRAIG ZAHLER (2015)

Avec ce grand western classique infecté par un survival horrifique sans concessions S.Craig Zahler fait son entrée dans la liste des réalisateurs à suivre. Excellent.

8- PROMETHEUS de RIDLEY SCOTT (2012)

Prometheus est un des films les plus beaux de la filmographie de Scott avec une conception artistique incroyable mais aussi un des plus sombres et majestueux. Il faut redécouvrir la richesse de ses thématiques, son équilibre entre Science Fiction , action,horreur. Un cru qui vieillit excellemment.

9- GET OUT de jordan peele (2017)

Quand Ira Levin rencontre le mouvement Black lives matter , Jordan Peele combine horreur, comédie avec un message social pertinent grâce à un script méticuleux et un casting parfait. Get out est un classique instantané.

10- MISSION IMPOSSIBLE ROGUE NATION DE CHRISTOPHER MCQUARRIE (2015)

Avec Mission Impossible Rogue Nation synthèse parfaite du meilleur des volets précédents , de la série qu’il adapte et des thrillers d’espionnage Hitchcockiens McQuarrie et Cruise offre l’excellence du divertissement Hollywoodien. Du caviar.

11- FAST FIVE de justin lin (2011)

Fast Five est un des meilleurs films d’action du 21e siècle, dominant le reste de la franchise en terme d’action (c’est le chef d’oeuvre de l’homme de l’ombre Spiro Razatos) tout en offrant des nuances, du pathos et établissant un standard peut-être impossible à tenir pour ce qui reste une série d’action populaire.

12- EDGE OF TOMORROW de doug liman (2014)

Doug Liman est un cinéaste atypique venu du cinéma indépendant qui n’a jamais rechigné à tremper dans le cinéma populaire. Il a redéfini le style du film du film d’espionnage avec la saga Bourne et en adaptant pour l’écran un manga il signe avec Edge of Tomorrow un « ride » spectaculaire, rythmé, drôle sans jamais l’être au détriment des enjeux dramatiques qui repose sur trois piliers essentiels : un scénario abouti (fignolé par Christopher McQuarrie) , une mise en scène inspirée et des comédiens convaincus.

13 – THE WITCH de ROBERT EGGERS (2016)

The vvitch fonctionne aussi bien comme un thriller psychologique, une allégorie du fanatisme religieux, de la peur de la sexualité féminine et de son éveil mais aussi comme un pur film fantastique que la sobriété de ses effets rend d’autant plus terrifiant. Vous n’oublierez pas de sitôt la voix de Black Philip. The VVitch est de la trempe de classiques comme l’Exorciste ou Rosemary’s baby avec lesquels il partage de nombreux points communs.

14– LOOPER de rian johnson (2012)

Grand film de Science Fiction adulte Looper nous a fait découvrir un vrai auteur en la personne de Rian Johnson , la grande force du film tient dans sa conclusion à la fois simple, émouvante et totalement cohérente avec les deux heures qui l’ont précédé.

15- UNDER THE SKIN de JONATHAN GLAZER (2013)

Under the Skin me semble encore aujourd’hui la proposition artistique la plus originale et radicale depuis 20 ans. A la frontière du cinéma fantastique anglais des années 70 (on pense évidemment à L’Homme qui venait d’ailleurs de Nicolas Roeg) et des trips de David Lynch le film de Jonathan Glazer demeure insaisissable avec son imagerie captivante et une performance hypnotisante et audacieuse de Scarlett Johansson qui prouve malgré les railleries qu’elle est une des meilleures actrices américaines actuelles.

16-  MANCHESTER BY THE SEA DE kenneth lonergan (2016)

Grand mélodrame de l’expression impossible des sentiments que domine la performance incroyable de Casey Affleck Manchester by the sea ébranle le spectateur car il abat le cliché de la renaissance après un drame, de la reconstruction.C’est un film de mort-vivant.

17 – THE WOLF OF WALL STREET de MARTIN SCORSESE (2013)

Leonardo Di CAprio est devenu depuis 2002 le collaborateur privilégié de Martin Scorsese pourtant il aura fallu à nos yeux cette cinquième collaboration pour atteindre un équilibre parfait avec ce film fou débordant d’une énergie décadente. On a du mal à croire qu’il s’agit d’un film tourné par un homme de 71 ans, sa mise en scène vertigineuse nous entraîne trois heures durant dans un tourbillon  de débauches et de rires  remplaçant la violence de ses sagas mafieuses par des scènes d’orgies et de débauche « Caligulesques ». On est bluffé par les prouesses de montage de Thelma Schoonmaker qui multiplie les audaces formelles et les séquences frénétiques il est d’une étonnante fluidité. Mais le film doit beaucoup à son interprète qui semble s’être libéré , je lui trouvais un coté trop appliqué comme s’il voulait prouver qu’il était l’égal des autres grands acteurs américains en « O ». Ici complètement désinhibé, osant  se mettre dans les situations les plus délicates pour une star de sa trempe  dans la peau de cet accroc au  sexe et à a peu prés toutes les drogues existantes il parvient à faire ressentir la fragilité de cette existence sans nul autre repère  que la cupidité qui va le lessiver.

18-   ARRIVAL de denis villeneuve (2016)

Expérience de science-fiction cérébrale, sensorielle et émotionnelle ambitieuse dans sa conception et extraordinaire dans son exécution Arrival est un film que l’on aime partager mais qu’on garde avec soi. Un grand film.

19- PACIFIC RIM de guillermo del toro (2013)

Pacific Rim est le blockbuster le plus pur produit par la machine hollywoodienne peut être depuis Jurassic Park. Pureté d’intentions, pureté de la vision, pureté des valeurs. Guillermo Del Toro offre un spectacle total , pur plaisir de cinéma dénué de cynisme mais pas d’ambitions.

20- FIRST MAN de Damien Chazelle (2018)

Au delà de l’aspect viscéral extraordinaire de sa représentation de la conquête spatiale c’est bien sa magnifique scène lunaire qui donne la clé à la fois psychologique et poétique au mystère Neil Armstrong qui donne tout son sens au projet et sa place au film parmi les plus marquants de la décennie

Et tous les autres qui ont marqué ma décennie cinéma :

Mon TOP 50

Et en particulier :

LE MCUIT FOLLOWSJOHN WICK 2ELYSIUMNIGHTCRAWLER -ANNIHILATION – YOU’RE NEXTZERO DARK THIRTYKONG SKULL ISLANDROGUE ONE : A STAR WARS STORYSTAR TREK INTO DARKNESS

2 commentaires

  1. Excellents choix.
    Si je puis me permettre, le dernier Blade Runner est bien daté de 2049 et pas de 2014, ce qui, en soi, aurait été une expérience retrofuturiste intéressante. 😉
    Bien vu pour Under the Skin, que j’ai aussi chroniqué, et dont a l’époque n’avait pas forcément fait tilter le rapprochement avec le Bowie de « l’homme qui venait d’ailleurs ».
    Je prendrai un peu de temps pour reparcourir chaque article et me redonner envie d’en voir certains.
    Merci.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.